Ce concept de direction, résultat d'une 2ème phase de recherches, est basé sur les acquis précédents :
- Concentration des efforts au point Contact Sol Mobile.
- Disponibilité de l'espace intérieur de la roue.
- Utilisation d'un 2ème roulement de grand diamètre.

Technique actuelle :
Actuellement les pivots de direction sont constitués de deux paliers ou rotules situés sur l'axe de pivot à une distance variable du sol, importante dans le cas des deux roues notamment.

Technique OSMOS :
Le pivot de direction né grâce à la roue orbitale, est élaboré autour d'un 2ème roulement de grand diamètre situé au creux de notre patin circulaire, dans un plan légèrement incliné par rapport à l'horizontale.

Améliorations :
- Plus de précision du fait de l'élimination des effets de déformation au niveau des    fusées et des fourches de motos.
- Suppression des efforts parasites, vibrations…
- Conception permettant le développement de systèmes de direction plus rationnels à    produire.


Principe : Plus la valeur de l'angle de chasse est élevée et plus la stabilité des véhicules routiers en ligne droite est importante. Cependant, la maniabilité sera réduite lors des manœuvres et dans les virages serrés.

Technique actuelle :
Adopter le meilleur compromis possible entre stabilité et maniabilité ou privilégier l’une ou l’autre des ces caractéristiques.

Technique OSMOS :
Le dispositif de variation de l'angle de chasse représente un progrès décisif.
Elaboré dans le même esprit que la direction à pivot unique, ce dispositif s'en distingue par le montage du 2ème roulement sur une platine articulée permettant ainsi de faire varier l'angle de chasse. L'inclinaison de cette platine est commandée par un vérin hydraulique à double effet, asservi à la vitesse du véhicule.

Améliorations :
- Plus la vitesse augmente, plus la chasse s'accroît, procurant en permanence une    stabilité maximale.
- A l'inverse, lorsque la vitesse diminue, l'angle de chasse est réduit, favorisant alors    la maniabilité.


Technique actuelle :
Il est exclu d'envisager des épures de direction à déport variable, tant les solutions utilisées sont figées et complexes.

Technique OSMOS :
Un tel dispositif a pu voir le jour grâce aux possibilités offertes par la roue sans moyeu (espace central libre, pivot de direction à roulement unique).
Un plateau circulaire (A), comportant un palier excentré (B), vient se loger dans le deuxième roulement (C).
C'est le palier excentré (B) qui constitue le pivot de direction. En position normale l'axe de pivot passe par le plan médian de la roue.
Une rotation à gauche, respectivement à droite, du plateau excentrique (A) entraîne un déport négatif, respectivement positif, de la roue. La commande de ce mécanisme s’effectue au moyen d’un moteur électrique asservi électroniquement (D).
Une centrale analyse en permanence les paramètres fournis par des capteurs (vitesse, angles, dérive, appui…) et décide des corrections à effectuer.

Améliorations :
Ce système permet d'accroître sensiblement les performances en matière de tenue de route et présente sans aucun doute un atout supplémentaire dans le domaine de la compétition.


Malgré les nombreuses améliorations apportées, le freinage reste une préoccupation majeure pour les constructeurs de véhicules routiers et ferroviaires….

Technique actuelle :
Le freinage doit opérer sur le centre de la roue, ce qui exige une énergie et des structures de freins très conséquentes.

Technique OSMOS :
La roue orbitale représente un progrès décisif :
- Possibilité d'y loger des freins à disques ou anneaux de grand diamètre.
- La pince peut être située au plus près du sol, où les forces s'exercent.
- La conception d'anneaux de freinage flottants, à maintien périphérique laisse    entrevoir la réalisation prochaine de freins à disques multiples.

Améliorations :
- Augmentation de la puissance de freinage.
- Force de freinage appliquée près du sol.
- Ventilation aisée
- Perspectives de développements ultérieurs.


A substantial increase
in precision.
 
Fully automatic
optimum control of
the roll angle.
 
Rotation of the plate to the left or right leads to a negative or a positive wheel drift.
 
 
The brake grip is located where the forces act.
 
 
A propos du site | Confidentialité et Responsabilités

copyright GLOBEHOLDING